La drogue, connue sous le nom de crystal meth, a un effet euphorisant, mais est également très destructrice et très addictive.

En Europe, les labos de crystal meth sont un phénomène relativement nouveau. Le premier laboratoire de ce type a été démantelé aux Pays-Bas en 2015. Le premier labo belge a été découvert en mars 2018, à Vorselaar. Un autre laboratoire à Wuustwezel a été démantelé en juin 2019; trois Mexicains y ont également été arrêtés.

Dans la province du Limbourg, les enquêteurs ont découvert des laboratoires de méthamphétamine à Peer, Hasselt, Bilzen, Bourg-Léopold et Maasmechelen. Mais le phénomène ne se limite plus à la région frontalière, selon Knack. Des laboratoires ont également été découverts cette année à Lendelende dans la province de Flandre occidentale et à Huy dans la province de Liège.

La crystal meth produite en Belgique et aux Pays-Bas est principalement destinée à l'exportation vers des pays asiatiques comme le Japon ou l'Australie, selon Europol.