"L'homme s'est approché de plusieurs passants et leur a dit qu'il avait une arme à feu dans son sac à dos", explique la porte-parole de la zone de police, Ine Deburchgraeve. "Il leur a dit qu'il voulait l'utiliser, même si la police venait. Nos services ont été appelés et quelques équipes se sont rendues sur place. Il a été demandé aux passants de garder leurs distances et surtout d'éloigner les enfants. L'homme a refusé d'obtempérer. Il a refuser de laisser tomber son sac à dos et de montrer ses mains. Finalement, un collègue a pu lui donner un coup de pied, après quoi l'homme a été maîtrisé vers 16h30", conclut-elle.

Finalement, aucune arme à feu ne sera retrouvée dans son sac à dos.

L'individu de 33 ans est un habitué de la justice. Il a été mis en détention et sera jugé ce lundi.

Des images de l’incident ont été diffusées par le site néerlandais Dumpert.