Les otages, toutes deux membres du personnel, ont finalement été libérées saines et sauves. La police a interpellé deux résidents du centre, dont le parquet demande l'arrestation.

Les circonstances et le motif de la prise d'otages ne sont pas connus pour l'instant.

L'incident a débuté vers 22h00 et s'est terminé à environ 2h30. Les victimes ont été libérées à l'issue de l'intervention d'un magistrat spécialisé du parquet et des services spécialisés de la police fédérale.

Une prise d'otages avait déjà eu lieu dans le même centre fin juin. Trois patients avaient retenu deux infirmiers pendant plusieurs heures dans une chambre dont les fenêtres avaient été scellées. Les deux victimes avaient également été libérées après négociations avec la police.

Le centre de psychiatrie légale d'Anvers accueille tant des hommes que des femmes ayant commis des faits punissables, mais n'ayant pas leur place en prison en raison d'un trouble psychique.