La LRBPO repart en guerre

BRUXELLES La Ligue royale belge pour la protection des oiseaux doit une nouvelle fois remonter au créneau pour empêcher que l'on ne réintroduise la tenderie en Région wallonne.

`La commission Environnement du Parlement wallon discutera ce mercredi d'une nouvelle proposition de décret introduite par des socialistes liégeois, le député G. Hofman et le sénateur J.-F. Istasse, et relative à la protection des oiseaux en Région wallonne. En fait de protection des oiseaux, il ne s'agit ni plus ni moins que de réintroduire la tenderie pendant dix ans en Région Wallonne!´, explique Hugues Fanal.

La proposition argumente que la capture d'animaux sauvages est indispensable pour amener du sang neuf dans les élevages et que la reproduction des espèces sauvages en captivité est difficile. `Les auteurs se basent sur une étude menée dans trois élevages pilotes chez des membres volontaires de la FOW (Fédération Ornithologique Wallonne, ex-Fédération des Tendeurs de Belgique). L'un de ceux-ci, entretemps et par hasard, fut surpris par des agents de la Division Nature & Forêt (DNF) alors qu'il capturait illégalement des oiseaux migrateurs à l'aide de filets japonais. Pas moins de 300 oiseaux furent saisis à son domicile, ce qui représentait 80% des oiseaux présents dans cet... élevage pilote! Le sérieux du résultat de l'étude est donc tout relatif!´, dit H. Fanal.

Une note positive pour conclure. La Ligue a relâché mardi à Bruxelles un pic vert. Il avait été trouvé, épuisé, par un promeneur. On préfère ces images-là.