"Actuellement, il n'y a pas de menace concrète", a indiqué mercredi le porte-parole du ministre de l'Intérieur Jan Jambon, en réaction à une "possible alerte à la bombe" à Brussels Airport. "Des mesures de sécurité n'ont pas été prises et il n'y a pas de réunion de la cellule de crise." Plus tôt en début de soirée, le porte-parole du parquet fédéral indiquait que "plusieurs mesures" avaient été prises à l'aéroport. "Il est possible que, dans le cadre de la procédure de sécurité, plusieurs mesures aient été prises", ajoute le porte-parole du ministre qui insiste qu'il ne faut pas céder à la panique.

L'information concernant une possible menace a été transmise aux services compétents via la coopération internationale des services belges. Cette information fera l'objet d'une enquête. Le centre de crise confirme que des mesures de sécurité n'ont pas été prises.

Le parquet fédéral, sur la RTBF, précisait aussi que la menace n'était "pas sérieuse".

Par ailleurs, la Croix-Rouge a annoncé après 20h00 que le plan catastrophe avait été levé à l'aéroport.

Enfin, le porte-parole de Jan Jambon n'a pas pu confirmer si une alerte à la bombe avait été annoncée pour deux avions à destination de Brussels Airport.

"Durant la soirée, il y a eu des menaces impliquant deux vols de SAS", a indiqué la porte-parole de la compagnie scandinave SAS à l'agence allemande DPA. Il s'agissait selon elle d'un vol en provenance d'Oslo en Norvège et d'un autre en provenance de la capitale suédoise Stockholm. Les avions ont atterri sans encombres, précise la porte-parole. Enfin, selon la chaîne de télévision suédoise SVT, SAS ne modifiera pas son plan de vol vers Bruxelles.

Sur le site Flightradar, on constate qu'un avion reliant Nador (Maroc) à Bruxelles a atterri à Toulouse à 18h15. L'avion est reparti de Toulouse vers 19h35 et doit atterrir à Bruxelles peu après 21h00.

Bart Raes, présentateur sur Proximus TV, affirme sur Twitter qu'il se trouvait à bord de l'avion parti d'Oslo. Le pilote aurait annoncé l'alerte 20 minutes avant l'atterrissage. Tous les passagers ont ensuite quitté l'appareil en toute sécurité.