Un jeune suisse de 19 ans souffrant de schizophrénie a été condamné à suivre une thérapie stationnaire suite au meurtre de sa mère.

En octobre 2018, à Brunnen (Suisse), le jeune homme avait poignardé sa mère à son retour à la maison sur son temps de midi, décrit la Tribune de Genève. La dame, âgée de 56 ans, a subi au moins quatre coups de couteau. Par la suite, le fils a brûlé le corps dans la cheminée d'une maison de jardin.

L'accusé a expliqué avoir compris que sa mère était une sorcière quatre jours avant les faits, lorsqu'il avait entendu un bruit de verre brisé, alors que rien n'était cassé. Il a alors pensé qu'il s'agissait d'un "mauvais présage pour toute la population".

Selon son avocat, la schizophrénie de l'auteur serait apparue suite à un accident de vélo, lors duquel il avait été atteint à la tête.