Faits divers

Du pepper spray à la nouvelle arme collective, la police veut faire le poids face aux gangsters. Mais certains outils posent parfois des problèmes.

Un achat pour lutter à armes égales contre les criminels

Nous vous le révélions en exclusivité ce mercredi sur notre site DH.be : la police s’équipe de nouvelles armes à feu. "Pour lutter à armes égales contre les criminels", précise-t-elle. Au total, l’achat de pas moins de 1 500 armes à feu collectives FN SCAR SC calibre.300 est prévu rien qu’à la police fédérale. 175 d’entre elles seront livrées dès cette année. Au niveau de la police locale, chaque zone pourra également s’en procurer. La zone flamande Westkust a déjà commandé une dizaine d’armes de ce type.

Objectif : faire le poids face aux criminels. Au lendemain des attentats de Paris en 2015, la question de l’armement adéquat des policiers belges avait fait débat. Dans l’urgence, plusieurs équipes avaient fourni des pistolets mitrailleurs Uzi. Mais il fallait trouver une solution à plus long terme. Le choix des FN Scar SC calibre.300 est le fruit d’un travail de collaboration entre différents partenaires au sein de la police, dont les organisations syndicales.

"Cette nouvelle arme plus efficace accroît la sécurité et l’efficacité de nos policiers et de nos policières et leur permet de combattre les criminels avec les mêmes moyens. De plus, cet achat nous permet d’économiser des coûts et d’organiser la formation encore plus efficacement", assure le ministre de l’Intérieur, Pieter De Crem.

(...)