Faits divers Le tribunal de 1re instance de Bruxelles a condamné les organisateurs de l’expo Don’t Shoot à dédommager deux policiers bruxellois, sur les quatre plaignants. Le tribunal explique par ailleurs qu'il ne faut pas flooter les photos des policiers en action.

On ne peut pas faire n’importe quoi avec les photos de policiers en intervention dans l’espace public. Voici, en substance, ce que conclut le juge du tribunal de première instance de Bruxelles, suite au litige opposant quatre policiers bruxellois et la zone de police Bruxelles-Capitale-Ixelles aux organisateurs de l’exposition Don’t shoot - exposition collective sur la répression de la liberté d’expression.

(...)