Sofie Peeters, une étudiante belge qui s'est installée à Bruxelles pour ses études, dénonce dans son documentaire le "harcèlement de rue" dont sont victimes les femmes

BRUXELLES L'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes a décidé de déposer plainte auprès du parquet d'Anvers contre un membre de Sharia4Belgium, Abu Haniefa, à la suite des propos tenus dans une vidéo à l'encontre de la réalisatrice du reportage "Femmes de la rue" et des femmes de manière générale.

Sofie Peeters, une étudiante belge qui s'est installée à Bruxelles pour ses études, dénonce dans son documentaire le "harcèlement de rue" dont sont victimes les femmes.

En réaction, Abu Haniefa a diffusé sur Youtube une vidéo dans laquelle il traite, entre autres, Sofie Peeters de "prostituée".

"Les propos tenus par le membre de Sharia4Belgium constituent une incitation à la discrimination, à la haine, à la violence ou à la ségrégation d'un groupe, à savoir ici les femmes", estime l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes dans un communiqué. "Outre la haine véhiculée à l'encontre des femmes, les propos tenus sont empreints de stéréotypes sexistes graves", souligne-t-il encore.


© La Dernière Heure 2012