Les agents belges ont notamment saisi plus 57 kilos de cocaïne, 5 kg de marijuana, 240 grammes de haschich ou encore près de 7 grammes d'héroïne, 10 grammes de champignons hallucinogènes, 23 grammes d'amphétamines, plus de 2 grammes de kétamine et une soixantaine de pilules d'ecstasy, a indiqué lundi la police fédérale. La valeur marchande du total des drogues confisquées a été estimée à plus de 3 millions d'euros. En outre, plus de 4.600 euros ont été saisis directement et les services douaniers belges ont perçu environ 18.000 euros d'amendes pénales.

Un total de 1.559 personnes ont été contrôlées en Belgique dans 1.182 véhicules, 78 trains et 9 bus. Les agents ont noté que 145 personnes étaient en possession de drogues et 48 sous influence au moment du contrôle. De plus, ils ont procédé à 12 arrestations et ont confisqué 28 véhicules.

Des centres de tri ont aussi été contrôlés afin de porter un coup aux réseaux de distribution qui opèrent via les envois postaux.

Un conducteur qui transportait de la drogue à bord d'un véhicule avec des plaques d'immatriculation néerlandaises a fui un contrôle samedi et une course-poursuite a eu lieu sur l'A12 à Anvers. Il a roulé en sens inverse et a fini par percuter un autre véhicule, avant de s'enfuir à pied. Il a pu être appréhendé.

Des gâteaux au cannabis ont été trouvés en grande quantité sur le parking de Peutie. Au total, près de 650 grammes ont été saisis lors de cette opération transfrontalière.

Samedi soir, deux personnes vivant aux Pays-Bas qui transportaient une importante quantité de cocaïne ont été arrêtées lors d'un contrôle à Aische-en Refail (Eghezée). Elles ont été inculpées pour rébellion et stupéfiants. Elles ont été placées sous mandat d'arrêt.

Ces contrôles au niveau belge s'inscrivent dans le cadre de la coopération "Hazeldonk", à travers laquelle les services de police et de douane des pays du Benelux et de la France visent les réseaux de distribution organisée de drogues et les organisations criminelles impliquées.