17 échantillons de haché sur 30 contenaient des résidus, selon une enquête de Test-Achats

BRUXELLES Dans son édition de janvier prochain, Test Achats publiera les résultats d'analyse de hachés pur porc achetés dans des boucheries et supermarchés. Le résultat n'est pas vraiment reluisant.

Sur les 30 échantillons analysés, 17 contiennent des résidus de tranquillisants. Les éleveurs utilisent ces médicaments pour calmer les animaux, notamment les porcelets, très sensibles au stress. Depuis janvier 2000, après les premières dénonciations de Test-Achats, seules deux substances calmantes (azaperon et carazolol) sont encore autorisées. L'association a voulu savoir si la règle était respectée. Effectivement, seules ces deux substances sont détectées et dans des doses légalement acceptables, à l'exception d'un seul échantillon (dans lequel on a aussi retrouvé des salmonelles!) Mais Test-Achats dénonce le fait que la présence de tranquillisants dans plus de la moitié des hachés de porc indique qu'une bonne part des éleveurs ne respectent pas les délais d'administration avant l'abattage, délais prescrits par les fabricants de médicaments. `Le fait que nous ayons trouvé des traces de tranquillisants implique nécessairement que les éleveurs se servent encore toujours de calmants pour protéger leurs bêtes pendant le transport et, en outre, ne respectent pas le délai d'attente´, ajoute l'association.

Une enquête menée dans quatre autres pays européens indique que les calmants ne sont quasiment pas utilisés à l'étranger. `L'usage de tranquillisants est une solution de facilité typiquement belge pour le transport de porcs´, affirme Test-Achats, qui constate aussi qu'il est tout à fait possible de choisir des races porcines moins sensibles au stress. Sans doute est-ce moins rentable

Le test a également concerné la qualité plus globale du haché de porc. La composition de six échantillons est déclarée insatisfaisante, non parce qu'ils contiennent trop de déchets de viande mais bien trop de sel.

Seul un échantillon présente des salmonelles, mais un tiers tout de même contiennent des germes, détruits lorsque la viande est bien cuite. Evitez donc de manger le haché cru!

En matière de composition (teneurs en graisse, en protéines,), la qualité est globalement bonne.

Le principal effort à faire porte manifestement sur les médicaments. `Même si les quantités restent sans danger pour la santé des consommateurs, ces substances n'ont pas à se trouver dans des aliments´, conclut Test-Achats.