Selon nos infos, plus de 11 tonnes de cannabis ont été saisies sur le site du Marché Matinal ce lundi matin.

La DH apprend qu'une saisie historique au marché matinal de Bruxelles (Mabru) a eu lieu ce lundi matin. L'information nous est confirmée par le porte-parole et magistrat du parquet de Bruxelles, Denis Goeman: "Je peux vous confirmer à ce stade qu'une importante saisie de résine de cannabis a été effectuée ce lundi matin au marché matinal de Bruxelles", dit-il. "Plusieurs suspects ont été interpellés et seront auditionnés dans les prochaines heures par la PJF de Bruxelles. A ce stade, aucun autre commentaire ne sera fait", ajoute Denis Goeman, renvoyant à mardi pour plus d'informations.

Selon nos infos, pas moins de 11 tonnes de cannabis ont été saisies. Il pourrait même s'agir de bien plus encore, le comptage de la drogue étant toujours en cours.

Contacté par nos soins, Laurent Nys, directeur du marché matinal Mabru nous confie avoir cru à un attentat ce lundi matin lorsque la police est arrivée : "J'ai vu l'hélicoptère débarquer et de nombreux policiers cagoulés et lourdement armés.J'ai vraiment pensé qu'il y avait eu un attentat. C'était très impressionnant", confie le directeur précisant que les personnes interpellées n'appartiennent pas à Mabru mais sont des locataires.

Il s'agit de maraîchers qui louaient des emplacements frigorifiques sur le site de Mabru. Ils étaient d'ailleurs bien connus des personnes fréquentant chaque matin le plus grand marché matinal de Bruxelles.

Valeur de la marchandise : 114 millions d'euros !

Ce mardi en fin de matinée, le parquet de Bruxelles a donné davantage de précisions. 

"Les unités spéciales de la police fédérale sont intervenues au marché matinal suite à plusieurs devoirs d’enquête réalisés par la police judiciaire fédérale de Bruxelles sous la direction d’un juge d’instruction dans un dossier relatif à un trafic de stupéfiants. Les services de police ont mis la main sur un container contenant 11,5 tonnes de résine de cannabis ce qui représente une valeur marchande d’environ 114 millions d’euros."

Six personnes ont été interpellées et privées de leur liberté. Elles ont été auditionnées hier par la police judiciaire fédérale.

Le juge d’instruction dispose de 48 heures pour auditionner les suspects et le cas échéant délivrer un mandat d’arrêt à leur encontre.