Selon nos informations, la moitié des détenus des prisons bruxelloises, Forest et Saint-Gilles, n'a pas été transférée.

Une cour d'assises accessible au public était en cours depuis la semaine passée. Alors que la décision prise ce matin décidait de poursuivre l'audience ce lundi, le procès a finalement été reproté au 17 juin. 

Quant à la cour d'appel en matière pénale, tous les dossiers non urgents , sans menace de prescription, ainsi que les dossiers sans détenus sont remis. Selon un avocat général, tous les dossiers avec détenus seront regroupés à la journée de mercredi. 'Il ne faudrait pas que des détenus demandant leur libération soient victimes de retards liés à la pandémie, des retards qui en outre seraient illégaux.'

Mais nous espérons pour cela que les détenus pourront continuer d'être acheminés vers les palais de justice et que les avocats accepteront de plaider, ce qui n'est pas certain à ce stade, vu les consignes imposées par le barreau de l'ordre. Pour l'instant nous n'avons pas connaissance de cas suspects dans les prisons bruxelloises', relate un responsable.

Enfin , la conférence de presse habituelle du parquet de Bruxelles, qui se tient à 11 h, a été annulée à cause de la situation que connaît le pays.