Le verdict est tombé ce lundi en Italie

TURIN Un tribunal turinois a condamné lundi à seize ans de prison le milliardaire suisse Stephan Schmidheiny, ex-propriétaire du groupe suisse Eternit, et le baron belge Jean-Louis Marie Ghislain de Cartier de Marchienne, actionnaire et administrateur d'Eternit Italie au début des années 1970.

MM. Schmidheiny, 65 ans, et Cartier de Marchienne, 90 ans, qui ne se sont jamais présentés aux audiences, sont déclarés responsables de la mort d'environ 3.000 personnes en Italie, anciens ouvriers ou habitants de Casale Monferrato et Cavagnolo (nord), Rubiera (nord) et Bagnoli (sud), communes où Eternit Italie avait ses usines.

La direction d'Eternit et les victimes de l'amiante au Sénat mardi

L'administrateur délégué de la société Eternit Patrick Balemans ainsi qu'un représentant de l'Association belge des Victimes de l'Amiante (ABEVA) seront auditionnés mardi en commission des Affaires sociales du Sénat. La présidente de la Commission, Elke Sleurs (N-VA), a souligné lundi l'importance du dossier, les victimes de l'amiante attendant de sérieux correctifs en matière de dédommagements.

La mise en place du fonds amiante a constitué un pas important mais il est nettement insuffisant, a-t-elle fait observer.

La Commission du Sénat examinera mardi une série de proposition de loi relatives à la protection des victimes de l'amiante.

Le tribunal de première instance de Bruxelles a condamné en novembre dernier la société Eternit, à dédommager à hauteur de 250.000 euros la famille de Françoise Jonckheere, décédée en 2000 d'un cancer de la plèvre dû à l'inhalation d'amiante provenant d'Eternit. C'est son fils Eric Jonckheere, co-président de l'Abeva, qui viendra témoigner mardi au Sénat.

Un tribunal turinois a condamné lundi à seize ans de prison le milliardaire suisse Stephan Schmidheiny, ex-propriétaire du groupe suisse Eternit, et le baron belge Jean-Louis Marie Ghislain de Cartier de Marchienne, actionnaire et administrateur d'Eternit Italie au début des années 1970.
MM. Schmidheiny, 65 ans, et Cartier de Marchienne, 90 ans, qui ne se sont jamais présentés aux audiences, sont déclarés responsables de la mort d'environ 3.000 personnes en Italie, anciens ouvriers ou habitants de Casale Monferrato et Cavagnolo (nord), Rubiera (nord) et Bagnoli (sud), communes où Eternit Italie avait ses usines.

© La Dernière Heure 2012