Le magistrat instructeur enquêtera du chef de tentative d'extorsion en bande, la nuit et avec arme, mais aussi du chef de détention arbitraire avec menaces et coups et blessures volontaires ayant entraîné une incapacité de travail. Par ailleurs, le parquet a précisé avoir requis que les quatre suspects privés de liberté dimanche soient placés sous mandat d'arrêt par le juge.

Une personne s'était présentée, dimanche matin vers 05h00, chez un riverain de la chaussée d'Edingen à Hal, prétendant avoir fait l'objet d'un enlèvement la veille, à Anderlecht. Selon les premiers éléments de l'enquête obtenus de source judiciaire, la victime aurait été enlevée à Anderlecht, durant la nuit de samedi à dimanche, puis séquestrée dans une maison vide de la chaussée d'Edingen à Hal, près de l'autoroute A8 Bruxelles-Tournai.

La victime a réussi à s'échapper par une fenêtre, à se rendre dans une maison voisine et à y prévenir la police, selon une précision donnée par le parquet de Hal-Vilvorde.

Les unités spéciales de la police fédérale ont appréhendé deux suspects qui se sont rendus spontanément et en ont arrêté deux autres.