Faits divers

En allant chercher son fils Nicolas, alors âgé de deux ans, le 5 octobre 2007, Rémi Paquot a trouvé porte close… Depuis, il ne l’a plus jamais revu… Et le temps presse. Nicolas a, en effet, 14 ans. Une fois qu’il en aura 16, son papa ne pourra plus rien faire.

Le combat qu’il mène depuis des années n’a pas encore porté ses fruits, alors que la maman, partie en Russie avec l’enfant, a été condamnée à quatre ans de prison en 2008.

Huit ans plus tard, la cour d’appel de Liège le déboute de diverses demandes, alors que le papa souhaitait tout simplement que les autorités belges recueillent des informations sur Nicolas et organisent un droit de visite en coopération avec les autorités russes.

(...)