Salah Abdeslam a été remis ce mercredi matin aux autorités françaises. Il sera placé à l'isolement dans une prison de la région parisienne.

Salah Abdeslam a quitté notre pays en toute discrétion ce mercredi matin. Selon nos infos exclusives, obtenues de sources internes à la prison, c'est en effet dans le courant de la nuit dernière que le transfèrement du détenu devenu le plus tristement célèbre du pays, s'est opéré vers la France. Le tout s'est bien déroulé, dans une discrétion absolue, afin de ne pas compromettre la sécurité de cette délicate remise.

L'information a été confirmée par le Parquet fédéral. Selon l'AFP, Abdeslam a été transféré par voie aérienne sous escorte du GIGN.

Aucune information sur les modalités de ce déplacement n'avait été communiquée pour éviter les risques éventuels d'évasion. Ce qui a donc été fait très tôt ce mercredi matin peut vous annoncer la DH. Cette fois, ça y est, Salah Abdeslam est donc entre les mains des autorités judiciaires françaises. Il va pouvoir leur livrer sa version du déroulement des attentats du 13 novembre dernier à Paris.

Isolé

Salah Abdeslam est incarcéré dans un quartier d'isolement dans une prison de la région parisienne, a annoncé le ministre français de la Justice, Jean-Jacques Urvoas. Selon des sources proches du dossier, Salah Abdeslam est incarcéré dans la prison de Fleury-Mérogis, à une trentaine de kilomètres au sud de Paris. "Il sera pris en charge par une équipe de surveillance dédiée, composée de surveillants aguerris, formés à la détention des personnes réputées dangereuses", a précisé Jean-Jacques Urvoas.

"Il est soucieux de s'expliquer", a confié Me Berton au site internet du quotidien régional français La Voix du Nord.