Faits divers Ils se retrouvent sur le banc des prévenus, au tribunal de Charleroi.

Six suspects, des gilets jaunes, sont poursuivis pour avoir détenu et confectionné des engins explosifs durant les manifestations à Feluy et Couillet.

Benoît J. a été pris la main dans le sac le 4 mars dernier au rond-point de la Queue à Couillet. À l’intérieur du sac orné du logo de la boucherie Renmans se trouvaient quatorze engins explosifs. L’homme a été placé sous mandat d’arrêt le 5 mars. "Je voulais montrer que nous étions là. Je ne voulais pas utiliser les engins dans le but de blesser qui que ce soit."

Dans la nuit du 22 au 23 février à Feluy, le prévenu avait récupéré le sac abandonné : (...)