Faits divers L’homme n’a pas supporté que l’enfant fasse une erreur à un devoir.

Réginald, 34 ans, a écopé de 10 mois de prison avec sursis probatoire et d’une amende de 600 euros avec sursis après avoir porté un coup de tête à son petit garçon âgé de 8 ans au moment des faits.

Le 19 avril 2016, une maman s’est présentée au commissariat avec son fils pour expliquer que le père de ce dernier lui avait porté un coup de tête !

Le petit garçon était rentré la veille de chez son papa en pleurant. L’enfant a expliqué que son père lui avait porté un coup de tête parce qu’il avait fait une erreur à son devoir scolaire. La maman a découvert des traces humides sur la feuille de devoir comme si des larmes avaient coulé dessus. La mère s’est rendue chez un médecin.

Le praticien a constaté des traces de blessures sur le front de l’enfant. Le petit garçon a expliqué avoir reçu un coup de tête volontaire et direct de son père.

Le 25 avril 2016 , Réginald s’est présenté à la police après avoir vu les documents médicaux dans le journal de l’enfant. Il a contesté les faits et déclaré que la plainte avait été déposée parce qu’il venait de demander l’hébergement égalitaire. Le prévenu a également nié devant le tribunal.

Lors de son audition vidéo-filmée, le petit garçon a expliqué que son père le frappait tout le temps. Son père lui aurait dit : "Ne pleure pas sinon maman va encore raconter ça au juge."