La décision vient de tomber : l'animateur sera traduit devant la justice. Les réquisitions du parquet fédéral ont toutes été suivies.

C'est ce lundi matin qu'avait lieu l'audience du règlement de procédure dans l'affaire dite Pauwels/Hakimi. Celle des home invasions survenus à plusieurs endroits en Wallonie, dont une attaque à Lasne, dans laquelle Stéphane Pauwels est mêlé. Le sort judiciaire de l'ex animateur vedette de la chaîne privée belge RTL, a donc enfin été fixé: il est bien renvoyé devant le tribunal correctionnel. Les réquisitions du parquet fédéral ont été suivies.

Le magistrat du parquet fédéral, Julien Moinil, avait réclamé dans son réquisitoire deux nouveaux chefs d’inculpation à l’encontre de l’ancien présentateur des "Orages de la vie". Outre les chefs d’inculpation de coauteur et d’association de malfaiteurs, le magistrat précisait également dans son réquisitoire que Stéphane Pauwels devait être poursuivi devant la justice pour détention de cocaïne et tentative de faux en écriture. L’animateur aurait, pour rappel,  tenté d’acheter le faux témoignage d’un des protagonistes du dossier. L'entrave à l'instruction est également retenue! 

Ce lundi matin, lors de l'audience du règlement de procédure, les réquisitions du parquet fédéral ont  donc été suivies. La date du procès devrait rapidement tomber. Procès au cours duquel seront également jugés le boxeur Hakimi et ses complices. 

Contacté par nos soins, le porte-parole du parquet fédéral, Eric Van Duyse, confirme notre information. "Ils sont 27 et sont tous renvoyés devant le tribunal", précise-t-il.