Les suspects, dont trois sont mineurs d'âge, et leur famille ont été menacés de mort après que leur identité a été révélée sur les réseaux sociaux. Le 15 mai, une adolescente de 14 ans avait un rendez-vous avec un ami à Gand mais quatre autres adolescents étaient également présents. Ils sont suspectés de l'avoir violée et d'avoir publié les images de leur crime sur les réseaux sociaux. Voyant les images, la victime s'est suicidée, quatre jours après le viol.

La police a interpellé cinq suspects, deux majeurs et trois mineurs.

Toute personne ayant des idées suicidaires peut contacter la ligne d'écoute du Centre de Prévention du Suicide au 0800 32 123 (elle est anonyme, gratuite et disponible 24h/24). Plus d'infos sur www.preventionsuicide.be.