Touring a reçu plus d’appels de vacanciers que l’an dernier lors du congé de Carnaval, mais les chiffres de 2020, avant la crise sanitaire, ne sont pas encore atteints. L’organisation de mobilité a enregistré 2.393 appels cette année contre 1.161 l’an dernier. Elle est intervenue 937 fois sur le terrain, contre 285 interventions en 2021. En 2020, les chiffres étaient de 2.791 appels et 1.021 interventions.

Sur ces interventions lors des vacances écoulées, 379 ont été effectuées pour des raisons médicales contre 34 interventions de ce type l’an dernier à la même période. "Nous enregistrons 63 rapatriements contre 10 en 2021. Il y a eu beaucoup plus de skieurs lors de ces vacances de Carnaval car bon nombre de personnes ont dû attendre deux ans avant de reprendre leurs skis en raison de la crise".

L’organisation recense encore 558 interventions techniques pour des pannes et accidents, par rapport aux 255 de l’an dernier. Les appels en provenance des pays du sud étaient nettement plus nombreux qu’en 2021.

De son côté, Europ Assistance avait indiqué vendredi avoir observé une hausse du nombre d’appels. Mais la société d’assistance attribuait cette progression entre autres à un changement du portefeuille clients.

Elle a ouvert 198 dossiers médicaux liés au ski dans les pays alpins, un tiers de plus que durant les vacances de Carnaval 2020. Le VAB, lui, a reçu plus d’appels mais a noté moins de dossiers médicaux.