Faits divers

D'après les données de la Banque nationale, la société présentait à la fin 2010 des fonds propres dans le rouge à concurrence de 500.000 euros environ


BRUXELLES Selon des informations de La Libre Belgique, Top Tours, la société impliquée dans l'accident ayant couté la vie à 28 personnes en Suisse, dont 22 enfants, était dans une situation économique très difficile.

D'après les données de la Banque nationale, la société présentait à la fin 2010 des fonds propres dans le rouge à concurrence de 500.000 euros environ. Sur trois années (2008, 2009, 2010), les fonds propres n'ont cessé de chuter. "Il y a du cash qui rentre dans la société, lié à ses activités, mais il n'est pas suffisant pour absorber les pertes", affirme un expert.

"La situation est catastrophique", déclare une autre source proche du dossier. Plus important, ne disposant pas de fonds propres, la société est de fait interdite de crédit auprès des institutions financières. Fin 2010, lors de la "photo" que constitue le bilan de la société déposé auprès de la Banque nationale, il restait 40.000 euros dans les caisses de Toptours. Contactée cet après-midi, la société n'a pas souhaité commenter ces informations.

© La Dernière Heure 2012