Faits divers

Le tribunal correctionnel de Gand a infligé lundi 30 mois de prison avec sursis à l'entraîneur arrêté en mars 2018 pour avoir filmé des femmes dans les vestiaires du complexe sportif de la haute école HoGent. 

L'homme a reconnu avoir pris les images et les avoir postées sur un forum voyeuriste. Deux mineures figurent parmi les victimes.

Au début de l'année passée, la police avait reçu plusieurs plaintes relatives à des images voyeuristes filmées dans les vestiaires du complexe sportif de la haute école gantoise. Mike D.B., 41 ans, avait été arrêté en mars 2018 avant d'avouer les faits. Il a reconnu avoir filmé les séquences et les avoir diffusées en ligne. L'homme était entraîneur sportif pour des jeunes dans un club d'arts martiaux. Tant la haute école, qui mettait la salle à disposition, que l'ASBL derrière le club sportif, s'étaient portées parties civiles, de même que 12 victimes. 

Parmi ces dernières figurent deux jeunes femmes de 16 ans filmées dans les douches. Le tribunal a prononcé une peine de 30 mois de prison avec sursis, excepté pour les cinq semaines de prison déjà purgées en détention préventive. Le quadragénaire doit notamment suivre un accompagnement psycho-sexuel.