Les deux individus interpellés lundi matin pour audition dans le cadre de la découverte des trois cadavres dans une maison de Kessel-Lo, en Brabant flamand, ont été libérés, a annoncé lundi après-midi le parquet de Louvain. Ce lundi matin, le parquet avait confirmé l'information dévoilée par VRT NWS. 

Plus tôt dans la journée, le porte parole du parquet avait déclaré ceci: "Les deux personnes ont été appréhendées pour audition, afin de déterminer si elles sont éventuellement impliquées dans les faits. Cette probable implication n'est donc pas du tout établie à ce stade." Visiblement, les enquêteurs ont jugé que rien ne méritait leur arrestation.

Pour rappel, trois corps ont été découverts dans une habitation de Kessel-Lo dans la nuit de vendredi à samedi. Les trois victimes présentaient des blessures à l'arme blanche. Les trois corps sont ceux d’Anita D. (54 ans), de son fils Wesley P. (23 ans) et de l’ami de ce dernier, Rik (47 ans).

Les corps doivent être autopsiés ce lundi.