Trois policiers de la zone Ouest (Molenbeek, Koekelberg, Jette, Berchem-Ste-Agathe et Ganshoren) ont été violemment tabassés suite à un contrôle de police qui a mal tourné.

Les faits se sont déroulés ce lundi matin sur la chaussée de Gand, dans la commune de Molenbeek. Sur une vidéo qui nous est parvenue, l’on peut voir l'agresseur tentant de s’enfuir, pourchassé par deux policiers. Sur le trottoir juste à côté gisent deux policiers. On peut voir une policière en train de convulser. Elle est tombée sur la tête mais ses jours ne sont pas en danger.

"Une patrouille du service trafic est intervenue chaussée de Gand suite à une infraction de roulage. Ils ont contrôlé un véhicule et lors de ce contrôle, l’individu n’a pas coopéré et a refusé de suivre les injonctions de nos collègues. Il a porté des coups à plusieurs collègues, dont deux ont été sérieusement blessés et emmenés aux urgences pour des examens complémentaires", explique le commissaire de police François Ganseman.

"Le conducteur s’est rebellé et a brandi un cric. Les policiers ont essayé de le contrôler mais l’individu et parvenu à blesser un policier à la main, l’autre au genou. Heureusement, ses jours ne sont pas en danger. Les renforts sont arrivés et ont pu arrêter l’individu", explique Rachid Barghouti, porte-parole de la bourgmestre de Molenbeek Catherine Moureaux (PS).

"L’agresseur se trouve dans une cellule de la zone et nous attendons la décision du magistrat concernant la suite à donner au dossier", conclut François Ganseman.

Dans un tweet, Catherine Moureaux manifeste toute son indignation. "Je viens d’apprendre que trois de nos policiers ont été blessés par un citoyen suite à un contrôle de routine. Je me rends immédiatement à leur chevet. Rien ne peut justifier une telle violence. Respect et solidarité envers notre corps de police de Bruxelles Ouest." Le bilan est finalement de cinq policiers blessés.