Faits divers

Le parquet de Bruxelles est à la recherche de quatre escrocs dont une jeune femme, ayant fait pour victime la propriétaire d’un immeuble qu’elle mettait en vente.

Et c’est là qu’on voit les grands professionnels : tout a été mis en œuvre pour arnaquer la victime et quand celle-ci s’est rendu compte de son malheur, il était trop tard, les artistes étaient loin.

La police fédérale échoue depuis huit mois à retrouver les escrocs qui s’étaient fait appeler Fabrizio Cocci, Pierre Cohen et Jacques Attal, à ne pas confondre avec Jacques Attali, l’économiste ancien proche conseiller de François Mitterrand.

L’escroquerie aux faux billets a eu pour cadre l’hôtel Cascade Midi dans la commune bruxelloise de Saint-Gilles, le bel hôtel de l’avenue Fonsny, en face de la gare du Midi.

La propriétaire de l’immeuble devait y rencontrer un certain Pierre Cohen qui se disait fils de diamantaire, et très intéressé à acquérir l’immeuble.

Lors d’un premier rendez-vous, il fut convenu que Cohen ferait évaluer le bien par son expert : le fameux Jacques Attal.

Tout avait été fait pour endormir la méfiance de la future victime. Pierre Cohen portait une Rolex au poignet, un modèle serti de diamants.

Lors de l’expertise, une jeune femme accompagnait le groupe. Et quand arriva enfin le moment de conclure la transaction, les escrocs invitèrent la dame à prévoir d’apporter une machine à détecter les faux billets.

Et c’est toute la finesse de l’escroquerie : la victime apporte elle-même une machine qui servira aux escrocs à l’escroquer.

C’est pendant qu’elle vérifie un à un l’authenticité de tous les billets que les vrais billets sont remplacés au fur et à mesure par des faux. La victime apporte aux escrocs l’instrument qui permet à ces derniers de l’arnaquer. Et cela parce que le détecteur de faux billets avait été placé par eux sur un meuble trafiqué.

Les caméras de l’hôtel Cascade Midi ont filmé les suspects mais à quoi bon : des gens avec des barbes, des casquettes et des chapeaux…. aussi faux que leurs identités, Cohen, Cocci et Attal.