Selon des sources difficiles à recouper hier, le couple abattu dans le Musée juif n’aurait peut-être pas été choisi au hasard.

Emmanuel en Myriam Riva auraient en effet travaillé pour le Mossad, le service de renseignement israélien, la femme de manière active, son mari à une tâche plus administrative.

Le Mossad aurait d’ailleurs envoyé des experts à Bruxelles pour prendre part à l’enquête, ce que le parquet fédéral ne confirmait pas hier.

Le couple a été abattu d’une balle dans la nuque samedi avant que le tueur ne vide le chargeur de sa Kalachnikov dans le hall d’entrée. Une dame âgée qui s’y trouvait a été épargnée. Peut-être tout simplement que le tireur ne l’avait pas vue. Elle a été longuement interrogée ainsi que d’autres témoins.

Signalons enfin que le Musée a annoncé hier soir l’ouverture d’un livre d’or en ligne à l’adresse : condoléances@mjb-jmb.org.