C’est un bel hommage qui a été rendu mercredi en Australie, et c’est bien ainsi que Laurent Hayez, en Belgique, l’a perçu : NSW Volunteer, une association australienne souhaitant distinguer le bénévolat et les élans de générosité, a décerné un award 2020 à The Looking for Théo Hayez: environ 80 bénévoles mobilisés à Byron Bay pour retrouver Théo et tout indice en lien avec la disparition toujours non élucidée du jeune Belge, la nuit du 31 mai au 1er juin 2019. C’est à ces bénévoles que l’ont doit la découverte du seul indice matériel, lors d’une des innombrables battues (dans des lieux difficiles d’accès), la fameuse casquette Puma de Théo. 
 
En décernant cet award 2020, NSW Volunteer a tenu à souligner “l’engagement exceptionnel des bénévoles à Byron Bay” australiens qui, selon l’association, “ont réussi à créer un groupe unique et très efficace”, et obtenu un résultat qui n’aurait pas été possible pour la famille de Théo à cause de “la distance géographique entre la Belgique et l’Australie.” Le prix décerné récompense le dévouement incroyable des bénévoles, leur ténacité, la force et l’énergie déployée par eux à un moment où la famille de Théo “était émotionnellement anéantie par la gravité de la situation”. 
 
NSW Volunteer relate que, dès le début, “des liens forts et de belles amitiés” ont été établis entre les chercheurs sur le terrain et la famille belge. En ces moments dramatiques, le soutien, l’aide et l’amour des bénévoles ont été cruciaux pour que la famille de Théo puisse rester forte. Pour NSW Volunteer, les bénévoles ont montré le meilleur côté de l’humanité et allumé une lumière puissante dans les ténèbres. “Ces mains tendues ont empêché la famille de tomber sous le poids d’une souffrance insupportable”. Pour l’association de Nouvelle Galle du Sud, l’aide des bénévoles de Byron Bay a comblé les lacunes auxquelle les familles sont confrontées en Australie, dans les cas de disparition d’un proche, de la part des autorités - manque de soutien mental, émotionnel et simplement humain. 
  
Visiblement très ému, Laurent Hayez, père de Théo, depuis la Belgique, félicite les 80 bénévoles de Looking4Théo, qu’il appelle désormais “notre famille australienne: beaucoup d’amour et de respect pour toujours. Une fois de people, people have the f’ in power”