Un Belge de 54 ans, H.C., a été interpellé au Pérou alors qu'il transportait 20 oiseaux vivants dans ses bagages, a indiqué mercredi le ministère de l'Agriculture péruvien sur son site internet. 

Les volatiles ont été saisis par la douane et l'homme risque cinq ans de prison pour commerce illégal d'animaux sauvages. Le suspect a été intercepté à l'aéroport de Lima alors qu'il allait embarquer à bord d'un avion à destination de Madrid. Les autorités ont alors découvert une vingtaine d'oiseaux vivants placés dans des boites en carton dans sa valise.

Il s'agit de deux cabézons à tête rouge et de 18 thraupidae, dont un calliste de Phillips, une espèce menacée qui vit exclusivement dans la région de Huánuco, dans le centre du pays. En mauvais état de santé, ils ont été emmenés au zoo Parque de las Leyendas à Lima, où ils recevront les soins nécessaires, a précisé l'administration de l'agriculture.

Les thraupidae sont très prisés des trafiquants et collectionneurs en raison de leurs couleurs vives. Le Pérou est considéré comme un paradis pour les amateurs d'oiseaux, avec plus de 1.800 espèces différentes.

Selon Interpol, le trafic illégal d'espèces sauvages s'élève à environ 23 milliards de dollars (20,6 milliards d'euros) dans le monde et est l'une des principales causes de la perte de la biodiversité.