L'enquête d'un cambriolage datant de 2012 a finalement pu être bouclée, des années après les faits, explique le Guardian.

A l'époque, une saucisse à moitié mangée avait été retrouvée sur les lieux du cambriolage par la police de la ville de Schwelm, à l'ouest de l'Allemagne. Selon les enquêteurs, celle-ci aurait été consommée par le cambrioleur lui-même. Des traces ADN avaient d'ailleurs pu être retrouvées à l'époque à l'endroit de la morsure, mais aucune correspondance n'avait été trouvée dans les bases de données de la police.

Mais les choses ont pris un autre tournant, 9 ans après les faits. Une correspondance a finalement été trouvée grâce à une comparaison automatique avec les bases de données internationales, précise la police du Nord-Westphalie dans un communiqué .

Il s'agit d'un homme arrêté en France après avoir été impliqué dans un crime violent, sans aucun rapport avec le cambriolage. L'auteur présumé ne pourra être poursuivi pour le cambriolage, les faits étant prescrits.