Jeudi matin, les agents de la police municipale de Cannes ont repéré, via les caméras de vidéosurveillance, un bolide rouge qui fonçait dans les rues du centre de Cannes, à une vitesse bien au-dessus de la limitation fixée à 50 km/h. En plus d'une vitesse bien trop élevé, le chauffard commettait de nombreuses infractions au code de la route.

Une patrouille a alors réussi à retrouver l'homme au volant de sa Ferrari 488 et a demandé à ce que ce dernier s'arrête pour procéder à un contrôle. Lorsque les policiers ont consulté l’ordinateur de bord du véhicule, celui-ci affichait une pointe de vitesse à 262 km/h au cours des trois précédentes heures.

Les agents n'étaient pas au bout de leurs surprises puisqu'en passant le permis du conducteur au fichier de la police nationale, ils ont découvert que l’automobiliste, un homme de 37 ans résidant en Belgique, était sous le coup d’une interdiction de circuler en France. 

Le véhicule a dès lors immédiatement été saisi sur décision judiciaire. Son conducteur, qualifié d'"arrogant et insultant" au moment du contrôle par les agents a été placé en garde à vue.