Faits divers Un chercheur de l’IRM retrouve une carte météo du 21 juillet 1969 et met fin à une petite légende

"Je peux vous dire que cette nuit-là, tout le monde a levé le nez en l’air et regardé la Lune. C’était une façon de réaliser l’exploit en cours : des hommes marchaient sur cette petite bille perdue dans l’immensité" .

C’est le souvenir d’un adolescent qui avait 13 ans. "On regardait la Lune différemment : c’était inimaginable de savoir que les images que Paul Danblon commentait en direct à la RTB venaient de si loin. De là-haut".

En juillet 1969, le petit Pascal Mormal, 2 ans, n’a certainement pas regardé l’astre solaire. Mais pour ce passionné de choses célestes, l’événement est devenu l’un des plus formidables des dernières décennies.

Pascal a donc voulu en avoir le coeur net : le lundi 21 juillet 1969 à 3h56 du matin, quand Neil Armstrong posait le pied, "un petit pas pour l’homme, un pas de géant pour l’humanité", les Belges ont-ils réellement regardé et vu la Lune ?

On oubliait de préciser : Pascal Mormal travaille à l’IRM où il est le spécialiste des archives. Ce fut pas une sinécure car, dès le début de son enquête, Pascal Mormal découvrait que l’IRM n’a pas conservé la carte météo de cette nuit historique.

La chance l’a aidé : à l’époque, (...)