Faits divers

Il était aux alentours de huit heures et demie dimanche matin. Alors qu’il descendait la rue du Lombard en direction de la Bourse, un conducteur de bus (95) de la Stib, âgé de 25 ans, s’est endormi au volant et a en conséquence tiré tout droit !

Enfin presque... "Je me suis assoupi et j’ai donné un coup de volant à droite", a-t-il en substance spontanément déclaré aux policiers, a indiqué ce lundi Ine Van Wymersch, porte-parole du parquet de Bruxelles.

Résultat ? Après avoir heurté une première voiture en stationnement (une Peugeot 308), le bus a a entrainé sur plus d’une vingtaine de mètres un second véhicule stationné (une Citroën Jumpy).

Au passage, le convoi exceptionnel a rasé "une poubelle publique, un réverbère muni d’une caméra, une cabine de la société Belgacom et un feu de signalisation", détaille ce lundi Christian De Coninck, porte-parole de la zone de police Bruxelles Capitale-Ixelles.

L’engin a ensuite fini sa course folle à hauteur du carrefour formé avec la rue de l’Étuve tandis que la camionnette, prise en cours de route, a encore été projetée quelques mètres plus loin.

Aucun blessé n’était heureusement à déplorer si ce n’est... "Une jeune touriste, âgée de 16 ans, qui s’est présentée à nos policiers parce qu’elle aurait reçu des éclats de verre sur son bras suite à l’impact", précise Christian De Coninck.

"Si ce conducteur n’a pas commis d’infraction au code la route et au règlement de travail, ce qui semble a priori être le cas : il n’y a pas de raison de sanctionner", commente Françoise Ledune, porte-parole de la Stib.