"Le labo et le médecin légiste sont sur place. L'identité du défunt n'a pas été établie. Les causes de la mort doivent aussi encore être déterminées", a expliqué le porte-parole du parquet d'Anvers.