Tous ses amis de Bastogne avaient tenu à être présents à Verviers

VERVIERS La messe d’adieu à Céline Regnaud a été célébrée, samedi matin, en l’église Saint-Jean Baptiste, rue de la Chapelle, dans le quartier de Hodimont à Verviers. Celine y avait vécu pendant plusieurs années avec ses parents; elle y avait notamment fréquenté l’école toute proche de la Providence. Et, c’est la chorale de cette école, l’Arche de Noé qui a chanté la messe, celle-ci étant célébrée par le père Tachelet.
Dans une ambiance de Noêl, la crèche se trouvant toujours dans l’église, le prêtre a remarqué que Jésus était, lui aussi, mort dans la violence. Comme Céline qui, à 11 ans, a été battue à mort, la semaine dernière, dans un camping du domaine des Marcassins, à Neffe…

Perdu dans la foule

Des centaines de personnes avaient tenu à être présentes, samedi, dans l’église où était dite la messe d’adieu à Céline. Notamment des habitants du quartier populaire de Hodimont mais aussi des habitants de Bastogne, venus en car avec une trentaine d’élèves de l’école d’enseignement spécial La Croix Blanche que Céline fréquentait depuis deux ans maintenant…
Signalons également la présence de la directrice de cet établissement scolaire, Marie-Louise Servais et d’enseignants de cette école. Ainsi, une de ses institutrices a rappelé que la petite Céline était très tendre envers les plus petits mais qu’elle savait aussi se défendre face aux gamins qui tentaient d’imposer leur loi dans la cour de récréation. Céline, a-t-elle aussi souligné, était toujours prête à donner un coup de main, notamment aux cuisines de l’école.
Toute la famille de la jeune fille était présente lors de cette messe empreinte d’émotion et de recueillement. Sa maman, Nadine Merveille, mais aussi son papa, Maurice Regnaud, qui est resté, dans la foule. Et, à l’issue de cette cérémonie, la petite Céline a été enterrée au cimetière de Mont-Dison.