Il a été retrouvé seul en cellule.

Selon nos sources internes à la prison de Saint-Gilles, un détenu a été retrouvé mort dans sa cellule ce jeudi en fin de matinée. Lorsque le personnel de la prison est arrivé sur place, ils ont retrouvé du sang partout et ont tout de suite cru à un meurtre.

Le parquet est descendu immédiatement sur les lieux. Selon les premiers éléments, recueillis auprès de nos sources, le détenu a été retrouvé égorgé seul dans sa cellule, laissant penser qu'il se serait tranché la gorge tout seul. Son codétenu, avec qui il partageait sa cellule, se trouvait au cachot au moment des faits. Sauf qu'une seconde équipe du parquet est descendue sur place et qu’une seconde hypothèse apparaît : le codétenu aurait peut-être égorgé l'homme retrouvé mort avant de se rendre au cachot.

Une altercation avait eu lieu quelques heures auparavant entre les deux individus. Le codétenu, un interné, aurait alors confié au psychiatre de la prison, qu'il comptait se venger et "lui faire la peau" en parlant de la victime. Le parquet est toujours sur place afin d'éclaircir les circonstances des faits.

Contactée par nos soins, la porte-parole de l'administration pénitentiaire, Kathleen Van de Vijver, indique : "Nous confirmons la mort non naturelle d'un détenu. L'enquête est entre les mains du parquet".