Selon ces derniers, des centaines d'enfants naturels se sont entretemps déjà tournés vers la justice. "Avant, le conseil aux enfants naturels étaient relativement facile: n'entamez pas de procédure, vous n'avez aucune chance. Aujourd'hui, nous devons leur dire: essayez tout de même, tout est possible", résume Frederik Swennen, avocat et professeur à l'Université d'Anvers.

Les démarches entreprises par Delphine Boël, désormais reconnue princesse de Belgique, ont duré des années et sont allées jusque devant la Cour de cassation mais elles ont, semble-t-il, aussi ouvert la voie à de nombreuses personnes se trouvant dans une situation semblable. Le nombre de procédures en justice intentées à l'encontre de pères présumés est énorme, confirme l'avocat Elfri De Neve, qui parle d'un changement historique. "Toute une jurisprudence est en train de naître autour de ces questions."