La jeune femme a découvert, dans le courant de la semaine, son fils sans connaissance dans sa chambre dans son domicile de la Nieuwedijkstraat. Elle a appelé les secours à l'aide, qui ont tenté de réanimer l'enfant, mais en vain.

Selon une source judiciaire, qui confirmait des informations de presse, l'enfant présentait des symptômes de déshydratation.

Il aurait séjourné trop longtemps dans son lit, dans une chambre surchauffée.

La jeune femme a été entendue par un juge d'instruction qui l'a placée sous mandat d'arrêt pour homicide involontaire. Il n'est toutefois pas question de mauvais traitement.

Elle comparaîtra mardi devant la chambre du conseil.