Les choses ont complètement dégénéré lors du match entre le Néerlandais d'origine marocaine Badr Hari et le Polonais Arkadiusz Arek Wrzosek. En consultation avec la police, l'organisation a décidé d'arrêter le match après le deuxième round. C'est ensuite l'ensemble de l'événement qui a été arrêté, alors qu'il y avait encore un combat au programme. 

Les fans de Hari et de Wrzosek ont cherché la confrontation et des bagarres ont éclaté dans la salle. Des chaises et autres projectiles volaient dans les airs. Les spectateurs qui n'étaient pas concernés par cette rixe se sont mis à l'abri ou ont quitté la salle.

La police est arrivée en masse sur les lieux, car la situation ne s'est pas normalisée rapidement. Avec l'aide des agents de sécurité, ils ont finalement réussi à calmer la situation.

Aucune des personnes blessées n'a dû être emmenée à l'hôpital. Aucune arrestation n'a été effectuée non plus, a confirmé la police locale de Limburg Region Capital (LRH).