La scène s'est déroulée le 19 juin dernier, à Harelbeke, en Flandre Occidentale. Alors qu'il se trouvait en compagnie d'un ami dans le parc communal, l'ado de 14 ans - qui tient à rester anonyme - a remarqué la présence d'une bande de jeunes, dont l'un des individus ne cessait de le fixer. Surpris, il a alors demandé pourquoi il faisait ça. Selon sa maman, c'est là que les choses ont dégénéré. 
  
N'appréciant pas d'avoir été interpelé de la sorte, le jeune s'est rapproché de l'adolescent. "Qu'est-ce que tu vas faire?", a-t-il demandé avant d'asséner le premier coup de poing à sa victime. Rapidement rejoint par ses amis, ceux-ci lui ont demandé à l'adolescent de s'excuser de leur avoir "mal" parlé, puis l'un d'entre eux a sorti son smartphone afin de filmer la scène, qui s'est retrouvée sur les réseaux sociaux.

"Mon fils pense avoir été frappé pendant au moins cinq minutes", explique sa maman qui avoue n'avoir pas compris tout de suite ce qu'il se passait. Honteux de s'être fait attaquer, son fils n'a en effet pas dormi chez elle cette nuit-là. Ce n'est que le lendemain qu'elle a appris toute l'histoire. "J'étais scandalisée. Les images sont maintenant sur internet... Ces violences gratuites doivent cesser", supplie-t-elle dans des propos traduits par 7sur7.

La polie, qui prend très au sérieux cette affaire, a annoncé avoir réquisitionné les images des caméras de surveillance du parc afin de tenter d'identifier les auteurs des faits. La famille, elle, souhaite encourager toutes les victimes à porter plainte.