Brandon a alors été admis aux urgences. Une prise de sang a été effectuée


ANVERS La seringue, avec laquelle un garçon de 6 ans s'est piqué, dimanche dans le parc de l'hôpital du Stuivenberg à Anvers, contenait des traces du virus HIV.

Le risque que l'enfant soit directement contaminé par le virus est relativement faible, a indiqué mercredi une porte-parole du réseau des hôpitaux anversois.
Brandon Van Broeck, 6 ans, jouait avec ses frères et sa soeur dans le parc alors que ses parents étaient dans la cafetaria de l'hôpital. La famille visitait un proche hospitalisé. Brandon a découvert une seringue avec laquelle il a joué. Il s'est piqué avec l'aiguille dans une fesse. Ses parents ont prévenu la police.

Brandon a alors été admis aux urgences. Une prise de sang a été effectuée. Les médecins a dit à ses parents qu'il n'aurait pas avant six mois une certitude absolue sur une éventuelle contamination avec le HIV ou un autre virus.
Des seringues sont régulièrement trouvées dans le parc. De nombreux toxicomanes habitent dans le quartier et certains n'hésitent pas à jeter leurs seringues dans ce parc.