Faits divers Selon un gardien, les détenues n’hésitent pas à utiliser leurs atouts féminins…

Deux détenues célèbres, Michelle Martin et Geneviève Lhermitte ont été libérées récemment. Les femmes en prison, cela reste cependant rare. Interview d’un gardien dans une aile féminine depuis des années…

Une femme ou un homme en prison, c’est différent ?

"À la base, il n’y a pas de différence. Les problèmes féminins sont les mêmes qu’à l’extérieur. Il est plus difficile de voir souffrir une femme. Il est pénible de voir une femme perdre toute dignité. Je n’ai jamais dit que la prison ne servait à rien. Mais une alternative intelligente au répressif ne serait pas un luxe. Les travailleurs sociaux font du bon boulot lorsqu’ils ne sont pas débordés… Souvent, mes collègues et moi-même devons jouer ce rôle. Les conditions de travail sont difficiles. On nous ajoute de nombreux suppléments. Les derniers agents motivés sont sur les genoux et ne parviennent plus à tout assurer."

Qu’est-il mis en place pour les détenues par rapport à leurs enfants ?

(...)