Musa Chowdhury, un chauffeur de Uber de 29 ans, avait pour projet de semer le chaos dans les rues de Londres. Il prévoyait d'organiser des attentats dans le célèbre musée Madame Tussauds et lors de la Gay Pride. Après s'être confié sur son projet à un policier infiltré, il a pu être arrêté. Il aurait demandé à ce dernier de l'aider à rechercher des cibles potentielles et lui aurait même confié une partie de son plan.

Selon les informations du Mirror, l'homme se considérait comme un martyr. "Si vous êtes un homme et qu’il y a un million de kuffar (non-croyants), vous êtes libre de les combattre, si vos intentions sont claires, vous vous battez pour le plaisir d’Allah. Et si vous mourez, c’est encore mieux, c’est encore plus vertueux, vous savez", a-t-il confié au policier infiltré qui a enregistré ses propos.

L'homme s'entraînait depuis des semaines, en soulevant des poids, en suivant des cours de tir et même en s'exerçant à décapiter. Selon les dires du policiers, "il voulait tuer le plus de personnes possible". Le chauffeur de Uber prévoyait des attaques djihadistes à l’arme à feu, au couteau et en fourgonnette. S'il était placé sous surveillance, c'est car il avait déjà été l'auteur d'une attaque à l'épée devant Buckingham Palace, mais avait finalement été innocenté par un jury. Néanmoins, après un examen psychologique, les autorités avaient encore énormément de doutes sur ses intentions.