Il était en fuite, a indiqué mercredi soir le Service des institutions judiciaires (DJI) du ministère néerlandais de la Justice et de la Sécurité. Le parquet d'Anvers confirme dans la soirée que la victime avait 21 ans. Selon le DJI, le jeune homme avait pris en otage deux membres du personnel en dehors des murs de l'institution et avait pris la fuite ensuite vers la Belgique. "Durant son interpellation par la police en Belgique, des coups de feu ont été tirés et le jeune est décédé", précise-t-on, en dépit des efforts de réanimation.

Les tirs sont imputés tant à la police qu'au jeune homme, selon le parquet d'Anvers, mais les circonstances précises doivent encore être élucidées. Les médecins légistes et le laboratoire sont descendus sur place et les véhicules ont été saisis dans le cadre de l'enquête.

Une autopsie du corps de la victime va être entreprise. Le comité P va aussi entendre les policiers impliqués.

Les membres du personnel retenus en otage ont été mis en sécurité et n'ont pas été blessés.