Le père d'un élève s'est rendu dans l’établissement à la sortie des cours pour s'attaquer à des élèves qui s'en seraient pris à son fils. Dans des images diffusées sur internet, reprises par HLN, on voit le père s'en prendre violemment à un groupe de jeunes, qui réplique.

"Contre un enfant, c’est facile, hein ? C’est mon fils, ne le touchez pas", s'écrie-t-il, avant d'en venir aux mains. Les jeunes crient au père qu'ils sont "mineurs" et échangent chacun à leur tour des coups avec lui. Durant la bagarre, l'homme a reçu une bouteille sur la tête et est sorti de la confrontation avec le nez cassé. 

Ce mardi, il est revenu sur l'incident auprès du Nieuwsblad. "J'ai reçu un appel téléphonique de mon fils hier. Il m'a demandé de venir le chercher à la porte de l'école parce qu'il ne se sentait pas en sécurité", a-t-il déclaré. Le prénommé Bart voulait demander aux garçons d'arrêter d''intimider son fils. "Lorsque j'ai posé la question, l'un des jeunes s'est dressé devant moi et m'a regardé d'un air arrogant. Après quelques reproches, je me suis retourné et j'ai soudainement été poussé dans le dos, ce à quoi j'ai répondu", a-t-il expliqué.

"Nous regrettons profondément cet incident après une altercation qui a eu lieu dans la cour de récréation plus tôt dans la journée", a aussi réagi la directrice de l'établissement Inge De Laet auprès du Nieuwsblad. "L'école va prendre des mesures. Nous déplorons le recours à la violence. La violence ne peut jamais être une réponse, pas même en réaction à la violence". La police a été saisie de l'affaire : "Il est clair que cette rixe aura des conséquences pour toutes les personnes impliquées”, a déclaré le commissaire de police Peter Soufrriau, à nos confrères de Het Laatste Nieuws.