C' est une enquête menée par le parquet fédéral sous la direction d’une juge d’instruction montoise. Enquête qui, selon nos informations, a mené à des perquisitions mardi dernier au sein de la zone de police Midi, qui couvre les territoires d’Anderlecht, Saint-Gilles et Forest. Un policier, S. B, a été placé sous mandat d’arrêt. Il devait passer ce lundi devant la chambre du conseil.

Contacté par nos soins, le porte-parole du parquet fédéral, Eric Van Duyse, confirme l’information, sans livrer de détails.

Les faits qui lui sont reprochés s’étendraient sur plusieurs années. On parle de violation du secret professionnel, de consultations illicites des banques de données, de faux et usage de faux ainsi que de rédaction de faux procès-verbaux  dans le but de saboter l’enquête et d’association de malfaiteurs en lien avec les Hell’s Angels ! Il est question de fausses immatriculations de motos notamment et donc de corruption. 

S. B. travaille depuis une vingtaine d’années au sein de la zone Midi. Il est ainsi suspecté d’avoir livré des informations au milieu criminel.

Contacté, le chef de corps de la zone de police Midi, Jurgen De Landsheer, ne souhaite pas faire de commentaire. Outre la procédure judiciaire, le policier devrait également être soumis à une procédure disciplinaire en interne.