Faits divers

Une rencontre entre une maîtresse sadomasochiste et un client a très mal tourné...

La jeune dame, âgée de 29 ans, a été condamnée à 30 mois de prison avec sursis probatoire. La demoiselle originaire de Melle, en Flandre, a injecté, à la demande de son client, huit seringues de procaïne, un anesthésiant très utilisé par les dentistes.

Les faits remontent à août 2017. Le jeune homme se cherchait une nouvelle maîtresse. Il a dès lors contacté la jeune femme de 29 ans avec une demande particulière: "Il est très important pour moi que vous puissiez me faire des injections", écrivait-il, comme le relate Het Laatste Nieuws. Pour cela, la maîtresse facturait la somme de 700 euros.

Une fois le rendez-vous pris, l'homme s'est rendu chez la maîtresse. Sur place, il voulait se faire injecter un litre de procaïne réparti en dix seringues. Dès la huitième seringue, la victime est décédée d'un arrêt cardiaque.

A l'arrivée des secours, la maîtresse, accompagnée d'une autre personne, a fait de fausses déclarations, expliquant à la police qu'ils connaissaient bien l'homme décédé. De plus, les deux personnes évoquaient être face à des "difficultés financières".

Finalement, les deux personnes ont été condamnées. L'une en tant qu'auteure et l'autre comme coauteur. Ce deuxième accusé a écopé d'une peine de 18 mois de prison. En effet, il était également impliqué dans cette affaire et les 700 euros étaient destinés, non pas qu'à la jeune femme, mais aux deux personnes. Ils doivent payer, à deux, la somme de 10.000€ de dommages et intérêts à la famille de la victime décédée.