Les circonstances du meurtre demeurent floues, mais plusieurs militaires seraient impliqués

KINSHASA Le quartier de la Gombe, situé dans le nord de la province de Kinshasa, n'est assurément pas le plus insécurisé de la capitale congolaise. Traversée par le célèbre boulevard du 30-Juin, cette commune résidentielle et d'affaires abrite les principaux organes du pouvoir de la République démocratique du Congo, dont la présidence de la République au Palais de la Nation, la Banque centrale ainsi que de nombreux ministères, médias et représentations diplomatiques.

Hier matin, pourtant, c'est en pleine rue que Michel Hans, un entrepreneur belge de 56 ans, a été assassiné dans des circonstances qui demeurent floues. Il a été tué dans la maison d'une amie, au numéro 5 de l'avenue Lumande. "C'est moi qui ai arrêté le suspect. Il était poursuivi par des militaires pendant que je construisais ma case. Alors, soudain, j'ai vu quelqu'un escalader un mur. Il transpirait. Je l'ai arrêté et conduit dans notre avenue. Des éléments de l'auditorat sont arrivés sur place. Ils l'ont pris pour l'amener ailleurs", témoigne le militaire qui l'a arrêté.

Rapidement, les services de police ont mené l'enquête et trois personnes auraient été arrêtées, dont deux militaires. Au dire de certains témoins, c'est un des militaires qui aurait fait feu sur Michel Hans.

Selon l'ambassade de Belgique à Kinshasa, un des militaires arrêtés appartiendrait à la Garde républicaine (GR), chargée de la sécurité du président Joseph Kabila. Michel Hans, marié à une Congolaise, a laissé quatre enfants. Il était directeur financier à la société de construction Number One, implantée à Kinshasa.

Une partie de sa famille vit avec lui en RDC, l'autre est demeurée en Belgique.

"Il ne nous appartient pas de donner davantage de détails à l'heure actuelle car nous ne connaissons pas encore la position de la famille. On ignore même si le corps sera enterré sur place ou rapatrié en Belgique" , confiait-on du côté du ministère des Affaires étrangères.



© La Dernière Heure 2007