Le pervers était devenu sa "copine" sur Internet où il était "Sophie13"

MARSEILLE Une jeune Suissesse disparue depuis début juillet a été retrouvée jeudi dernier près de Marseille (sud-est de la France) au domicile d'un retraité qui a été écroué, soupçonné d'enlèvement, de séquestration et de sévices sexuels, a indiqué mardi la police.

L'homme de 56 ans, habitant à Miramas, a été mis en examen (inculpé) pour enlèvement de mineure, séquestration et atteintes sexuelles sur mineure de moins de quinze ans.

La jeune Suissesse, âgée de 14 ans et d'origine tamoule, est une fugueuse qui était scolarisée à Aigle, dans le canton de Vaud, selon la police.

Elle entretenait depuis plusieurs mois une relation via internet avec ce retraité qui se faisait passer pour une jeune fille sous le pseudonyme de "Sophie 13".
Après avoir épluché les mails de l'adolescente, les policiers suisses avaient alerté leurs homologues français sur la possibilité d'un ravisseur résidant dans la région de Marseille.

L'homme, inconnu des services de police, a été incarcéré en vertu d'une commission rogatoire internationale émanant de la justice suisse.

La jeune fille, selon un enquêteur, savait avant son rapt, grâce à une Webcam, que sa présumée correspondante était un homme.

Les relations troubles qu'elle entretenait avec son ravisseur doivent faire l'objet d'une expertise psychiatrique. Selon la police, ses premières déclarations montrent qu'elle était devenue proche de son ravisseur, un phénomène connu sous le nom de "syndrome de Stockholm".

Selon le quotidien régional 'La Provence' qui cite une enquêtrice, l'adolescente n'aurait pas été maltraitée. Elle aurait même été présentée aux enfants de son ravisseur et celui-ci l'aurait emmenée en vacances dans sa famille. Elle a été placée dans un foyer.